FR
Herbert List, Self-portrait in a Mirror, Rome, Italy, 1955. © Herbert List Estate, Hamburg, Allemagne (détail)
Herbert List, Self-portrait in a Mirror, Rome, Italy, 1955. © Herbert List Estate, Hamburg, Allemagne (détail)

Né au sein d’une famille bourgeoise de marchands à Hambourg en Allemagne, Herbert List débute en 1921 l’apprentissage du commerce de café ainsi que des études de littérature et d'histoire de l'art à Heidelberg. Pendant l’entre-deux-guerres, il s’immerge dans la culture cosmopolite de l’Allemagne des années vingt, où cohabitent le Bauhaus, l’expressionnisme et le théâtre de Max Reinhardt. En 1930, il rencontre Andreas Feininger, maître du Bauhaus, qui l’introduit à l’art de la photographie et à l’appareil photo Rolleiflex. L’avènement du 3ème Reich asphyxie son quotidien : juifs et homosexuels sont les premières cibles du régime, obligeant l’artiste à s’en considérer l’ennemi et à quitter son pays en 1936. En 1937, List partage son temps entre Paris et Londres, où il rencontre respectivement Jean Cocteau et le photographe George Hoyningen-Huene. Il s’essaye à la photographie de mode et publie, entre autres, dans Harper’s Bazaar, Vogue et de Life, mais sans enthousiasme. Il préfère se concentrer sur la composition de natures mortes à la construction impeccable, un style que l'on appellera fotografia metafisica, et dont il deviendra le plus important représentant. En s’émancipant des restrictions de l’Allemagne fasciste, l’œuvre de List devient plus intime et joyeuse. La vie sur les côtes méditerranéennes et les nombreuses visites

de sites antiques en Grèce et en Italie deviennent ses principales sources d'inspiration et font des années 1937 à 1939 les plus productives de l’artiste. Il ouvre notamment sa première exposition personnelle à Paris en 1937. Herbert List réalise, à Paris et en Italie, de nombreux portraits d'artistes européens et américains dont ceux, iconiques, de Pablo Picasso, Giorgio Morandi et Pier Paolo Pasolini. Après la Seconde Guerre mondiale, Herbert List délaisse progressivement les thèmes formels pour s’intéresser aux scènes de vie.  En 1951, il rencontre Robert Capa qui le convainc de travailler pour Magnum, puis en 1953, il découvre l’appareil 35 mm avec lequel il va capturer des scènes de vie, influencé par Henri Cartier-Bresson rencontré chez Magnum, et le néo-réalisme du cinéma italien. De nombreux voyages en Espagne, au Mexique, au Maroc et dans les Caraïbes s’ensuivent. L'économie d'après-guerre permet enfin à List de mener à bien plusieurs projets de livres qui étaient alors en suspens, parmi lesquels Licht Über Hellas (1953), Rome (1955) et Napoli (1962), ce dernier en collaboration avec le réalisateur Vittorio de Sica. À partir de 1962, Herbert List met de côté la photographie et se consacre à la collection de dessins de Maîtres italiens. Il décède à Munich le 4 avril 1975.

Publications

Œuvres

Expositions

Expositions personnelles
2018
Something Like Exile

Photokunst Johanna Breede, Berlin, Allemagne

2017-18
The Magical in Passing

Ludwig Galerie, Saarlouis, Allemagne

2016-17
The Magical in Passing

Kunst- und Kulturzentrum KUK, Monschau, Allemagne

2015-16
La Strade e La Spiaggia

Contrasto Galeria, Milan, Italie

2015
Form To Photojournalism

Magnum Print Room, Londres, Royaume-Uni

2014-15
Licht über Hamborn

Henrichshütte Hattingen, Hattingen, Allemagne

2014
Licht über Hamborn

Foyer ThyssenKrupp Steel, Duisburg, Allemagne

2014
The Magical in Passing

Fondazione Stelline, Milan, Italie

2013-14
The Magical in Passing

Chiostri di San Domenico, Reggio Emilia, Italie

2012-13
Graphic Expression

Magnum Gallery St Germain, Paris, France

2011
Mediterraneo

Certosa Di San Giacomo, Capri, Italie

2011
Mediterraneo

Forma Galleria, Milan, Italie

2010-11
Das Erbe Pygmalions

Museum der Moderne, Salzbourg, Autriche

Expositions collectives
2020
Memoria e Passione. Da Capa a Ghirri. Capolavori dalla Collezione Bertero

CAMERA – Centro Italiano per la Fotografia, Turin, Italie

2019-20
Magnum: The Body Observer

Fundación Canal, Madrid, espagne

2018
NAUTILUS. Snails, Mussels, and Other Mollusks in Photography

Alfred Ehrhardt Stiftung, Berlin, Allemagne

2018
Artist Complex. Photographic Portraits from Baselitz to Warhol. Platen Collection

Museum für Fotografie, Berlin, Allemagne

2017
The Shape of Things. Photographs from Robert B. Menschel

The Museum of Modern Art, New York, NY, USA

2017-18
Inhabiting the Mediterranean

IVAM – Institut Valencià d’Art Modern, Valencia, Espagne

2016-17
I grandi maestri. 100 anni di fotografia Leica

Complesso del Vittoriano, Rome, Italie

2016
bilderstrom. Der Rhein und die Fotografie 2016 - 1853

LVR LandesMuseum, Bonn, Allemagne

2015-16
Werkstatt für Photographie 1976 – 1986. And Suddenly this Expanse

Sprengel Museum, Hanovre, Allemagne

2014
Das andere Griechenland. In Korrespondenz zu Gipsabgüssen antiker Plastik

Lindenau-Museum Altenburg, Allemagne

2014
Lola Garrido Collection. A Portable History of Photography

The Pushkin State Museum, Moscou, Russie

2014
RealSurreal. Masterpieces of Avant-Garde Photography. Das Neue Sehen. 1920-1950. Siegert Collection

Kunstmuseum Wolfsburg, Allemagne

2014
Paris Magnum

Hôtel de Ville, Paris, France

2013
Greek Seas: A Photographic Journey in Time

Benaki Museum – Pireos St Annexe, Athène, Grèce

2013-14
Dinge – Stilllebenfotografie aus der Stiftung Ann und Jürgen Wilde

Pinakothek der Moderne, Munich, Allemagne

2012-13
Art Faces. Des photographes rencontrent des artistes

Musée Würth, Erstein, France

Diese Webseite unterstützt den Internet Explorer 11 nicht.
Bitte öffnen Sie die Seite mit einem modernen Browser.